REDUCTEUR COAXIAL

Aussi connu sous le nom de réducteur à arbres coaxiaux ou réducteurs à engrenages cylindriques coaxiaux, le réducteur coaxial est dédié aux applications qui présentent des charges particulièrement élevées.

Catégorie :

Description

Dans un réducteur coaxial, l’arbre d’entrée et l’arbre de sortie se trouvent sur le même axe de rotation. Les réducteurs coaxiaux sont généralement réalisés sous forme d’engrenages. On trouve les engrenages dans différents types de réducteurs.

Dans un réducteur à engrenages droits, les axes des différents engrenages droit sont parallèles les uns aux autres et fixes. Le sens de rotation de l’arbre d’entrée et celui de l’arbre de sortie sont définis par le nombre de paires d’engrenages ; ces sens peuvent être identiques ou opposés.

Même si les réducteurs simples à engrenages droits ne font pas fondamentalement partie des réducteurs coaxiaux, on peut obtenir la coaxialité avec deux appariements d’engrenages comptant au total quatre engrenages. Deux des engrenages sont agencés parallèlement sur un même axe.

Le réducteur planétaire constitue une forme constructive particulière du réducteur coaxial. Contrairement à un simple réducteur à engrenages droits, les axes, dans un réducteur planétaire, ne sont pas tous fixes. En outre, un engrenage droit présente une denture intérieure. Dans un réducteur planétaire, plusieurs engrenages droits tournent entre un engrenage à denture intérieure et à denture extérieure, selon une trajectoire circulaire concentrique.

Pour cette raison, les réducteurs planétaires sont d’une manière générale appelés trains épicycloïdaux. L’agencement coaxial de l’arbre d’entrée et de l’arbre de sortie est spécifié, dans les réducteurs coaxiaux, déjà en raison de leur architecture spécifique.

Une autre particularité du réducteur planétaire réside dans le fait que les engrenages droits ne doivent pas tous tourner autour de leur propre axe de rotation pour transmettre un couple. En règle générale, l’engrenage droit à denture interne est immobile, ce qui fait que les arbres d’entrée et de sortie tournent dans le même sens.

Comparé aux simples réducteurs à engrenages droits, les réducteurs planétaires offrent une très haute densité de puissance. Elle est obtenue du fait que le couple peut être réparti sur les engrenages droits en orbite, donc dans plusieurs engrènements à la fois. Cela permet d’obtenir une construction compacte et un très bon rendement. En outre, des démultiplications multi-étagées sont réalisables par un simple agencement en série dans le même engrenage droit à denture intérieure. La démultiplication totale résulte du produit des démultiplications individuelles de chaque étage planétaire.

La conversion de la vitesse et du couple a lieu de façon analogue à un réducteur simple à engrenages droits. Avec une démultiplication de 10:1 par exemple, le couple est augmenté d’un facteur 10 et la vitesse diminuée du même facteur.